Trois musiciennes se retrouvent autour du son envoutant du bandonéon pour tisser un fil inattendu entre des répertoires éloignés de plusieurs siècles, et qui semblent, pourtant, se correspondre et s’observer avec des regards familiers.
Ainsi, la Nuit d’été s’ouvre avec les variations Goldberg de Bach, emprunte une mélodie enivrante à Berlioz, un poème de printemps à Fauré, avant de poser les pieds en Argentine.
Le  bandonéon se transforme à l’envie en clavecin, piano ou orchestre symphonique pour camper tout à tour l’ambiance du salon des Bach, du Paris romantique ou des cafés de Buenos Aires.

Camille Aubret
violon et alto
Emmanuelle Huteau
chant et clarinette basse
Kristina Kuusisto
bandonéon

Kristina Kussisto est interprète et compositrice, elle joue autant du tango que des musiques romantiques et contemporaines. Emmanuelle Huteau chante et joue différents instruments à vent pour la danse et le théâtre, et Camille Aubret est une violoniste et altiste, versée dans la musique baroque et la celle du Moyen-Orient. Elles vivent toutes trois en Bretagne, dans le Trégor.

et si vous voulez en savoir plus

Nous jouons toutes les trois habituellement dans des ensembles spécialisés (instruments d’époques et interprétations historicisantes) qui rassemblent des équipes variables pour un projet précis. Dans ce trio le projet c’est nous, et nous jouons simplement ce qui nous plait. L’une d’entre nous propose quelque chose qu’elle connait et emmène les autres sur son chemin. Nous avons la chance d’être voisines et nous vivons dans une région très inspirante (si si !). Notre répertoire grandit petit à petit, au fil des saisons, comme un jardin (mais que dire du fait que nous ayons raté les petits pois et que nous étions en tournée à la saison des haricots verts ?)

et la musique

Notre première moisson de musique rassemblait des oeuvres de Bach, Pärt, Berlioz, Fauré, Monti, Morley, Sibélius, Villoldo et des airs traditionnels d’ici ou là.
En 2023 nous avons ajouté des pièces de la Renaissance française et des tangos de Piazzolla.
Pour l’été 2024 nous avons plein de nouvelles musiques, d’autres tangos, d’autres chansons de la Renaissance et des pièces contemporaines écrites par des musiciens bien vivants du Trégor !